Centre émetteur de MURET

L’entrée du centre émetteur aujourd’hui (Google)

Michel Lacoste bien connu dans le monde radioamateur Toulousain, nous propose cette page dédiée au centre émetteur de Muret arrêté depuis le 23 juillet 2015. Il a pu le visiter et nous propose quelques belles photos.


Il est implanté sur la commune d’Eaunes près de Muret (31)

L’origine

Le Poste National de Radiodiffusion Toulouse-Muret-Pyrénées (Puissance, 120 kilowatts, antenne, 220 mètres)
La station grandit avec de nouvelles antennes pour les ondes courtes.
La distribution électrique et quelques antennes OC.

Le pylône de 220 mètres de haut fut dynamité par les allemands le 19 août 1944, jour de la libération de Toulouse.

L’après guerre

De nouveaux pylônes sont installés (image 1974)

Merci  à M.BOUSSAC pour ces photos, je l’avais rencontré en 1997. Il travaillait et habitait au centre d’émission.

L’extérieur en 1997

Les bâtiments et le pylône de 120 mètres
Le pylône de 120 mètres.
Petite anecdote:
Lorsque l’émetteur était arrêté, vers minuit, les sapeurs pompiers (G.R.I.M.P) l’utilisaient parfois pour des exercices d’entrainement de sauvetage en milieu périlleux !

Encrage d’un des haubans

Visite du centre en 1999

L’ancien émetteur de France Inter de 300kW
Les triodes de puissance
Pour se rendre compte de la taille de l’émetteur, Michel à coté des triodes.
Le circuit de sortie de l’émetteur
Un autre émetteur, catégorie 150kW
Les étages finaux
Dernière génération deux Thomcast TMW 2300 S7 (300kW)
Impressionnant avec leurs gaines d’air
Baies traitement et monitoring audio

il diffusait les programmes de FRANCE INFOS sur 945 KHZ. Jadis, il y a eu RADIO-BLEUE, FRANCE CULTURE, INTER VARIETES…Quand SUD -RADIO n’a plus eu l’autorisation d’émettre depuis l’Andorre en 1981, c’est l’ancien émetteur de France Inter qui leur a été provisoirement mis à disposition (en 1982) à condition qu’il n’y ait pas de publicité sur les ondes.

Pour plus de détails sur l’historique et les programmes diffusés voir l’excellent site: 100 ans de radio.

Merci Michel pour cette visite