La nouvelle Aventure sur la valise NELKA A1

COMMENT VA LISE  ?………(message codé!)

Et comment va Lise ?-IEt comment va Lise ?-I

.Lise,

je ne sais pas..…..

Et comment va Lise ?-I

mais NELKA va bien…..

et on va vous raconter son histoire…

En 1940, l’ingénieur Tadeusz Heftman de la société Polonaise d’électronique de Varsovie, se réfugie avec des collaborateurs, en Angleterre.

L’équipe s’installe à Stanmore en banlieue Londonienne.

Pour participer à l’effort de guerre, cette petite équipe de technicien se lance dans la fabrication de postes clandestins.

Le premier poste , le A1 est surnommé NELKA, du prénom d’une charmante collaboratrice.

je vous recommande les livres Mémoire d’ondes de Eric Pierret 

et les Opérateurs  radio clandestins  de Jean Louis Perquin.

voir sur internet

Donc ça y est, vous n’avez pas de chance, une équipe de Mousquetaires vient encore vous envahir.

Les coupables sont Alain  F5RUJ qui sévit à Limoges

Alain F8BSV  qui envahit les pages du site de l’ARACCMA

et Jean Jacques F6GGZ  qui se bronze à Narbonne.

et bien entendu notre Conseiller Chirurgien en chef pour les cas difficiles,

André F6HSB qui sauve toutes les situations à Monflanquin

L’objet du délit sera donc la valise polonaise NELKA A1

Et comment va Lise ?-I

Et voilà la bébête  qui va nous tenir compagnie pas mal de semaines, car là, il y a du travail  et nous manquons encore de beaucoup d’informations.

Mais un défit est un défit et quand comme nous,

on a plein de Copains Supers…..on est sûrs d’y arriver, l’Amitié décuple nos forces.

Et comment va Lise ?-I

La première chose a été de nous procurer le schéma….

pas forcément évident, il y a très peu de documents sur ces valises

et nous n’avons pas encore trouvé quelqu’un ayant fait une copie.

Et comment va Lise ?-I
Et comment va Lise ?-I

Ensuite la liste des pièces, c’est encore plus difficile à trouver……

..et les infos sur les selfs, alors là je ne vous en parle même pas

que t’chi,  nada,  balpeau…

c’est le désert!

Après avoir passé 3 jours chez notre Ami Guy MILLOT, à son Musée des communications à Neuville sur seine,(je vous recommande le déplacement),

j’ai rapporté une grosse quantité de photos et de cotes prises sur son modèle de Nelka A1.

Donc pour mieux y voir et organiser la suite , je commence par réaliser un boîtier échelle 1  en carton

J’attends du magasin de notre « Amie qui monte à cheval  » une tôle d’alu de 1,5mm  et dès que les façades sont faites , découpées et percées, je les expédie à mes 2 complices.

Et comment va Lise ?-I

Pour l’instant je fais la façade avec tous ses trous.

j’ai même fait un beau transformateur en bois aux cotes exactes….

car dessous tout va être serré serré…..comme les Parisiens dans un wagon de Métro  ! (j’habite une vieille ferme de 1880 environ)

Métro, moi y en a pas connaître Patron…  (souvenirs du Tchad   et de l’Océan Indien)

Et comment va Lise ?-I
Et comment va Lise ?-I

suit, la boite avec ses 4 petites équerres pour recevoir la plaque de façade

Et comment va Lise ?-I

après c’est la fabrication du couvercle…

il aura une bordure rapportée sur 3 côtés   et une charnière rivetée sur l’arrière.

Et comment va Lise ?-I

Et voilà à quoi ressemblera notre NELKA….elle a même son petit transformateur en bois…

André va se faire un régal de nous réaliser les 3 transfos …pour de vrai !

Et bien voilà la fin de cette présentation à la fois du Spectacle à venir et aussi des Acteurs .

Ils sont tous, compétents  je ne sais pas, mais mordus, ça c’est SÛR !

à très bientôt donc, les Ptits Bricoloups,

J’espère que le Barbu va bien vous soigner

en tout cas, je ne roule pas ce soir, donc je vais m’offrir un bon Whisky en pensant bien à vous,


Et bien voilà,

les 4 Mousquetaires ont repris du Service

Il s’agit maintenant de réaliser 3 copies de cette valise NELKA A1, une à Narbonne, une à Limoges et une à La Rochelle,

avec la participation Technique de André F6HSB.

Et comment va Lise ?-II

Aujourd’hui, il s’agit de réaliser 3 mécanismes de démultiplication pour afficher le réglage du récepteur.

C’est un peu comme le Paraset, un cadran gradué de 0 à 100 sur une demi circonférence est entrainé par un galet à friction…..

le tout c’est de faire les pièces sans aucune info technique!!! 

Et comment va Lise ?-II

 La pièce la plus difficile à réaliser pour moi est l’équerre support de tout le système.

 c’est taillé dans une bande d’acier de 11mm de large et qui doit être très rigide pour ne pas se déformer

Et comment va Lise ?-II

 le 1er pli est facile à faire mais après ça se complique

 en effet, ma plieuse ne me permet pas d’insérer les cales nécessaires pour faire les plis suivants.

Et comment va Lise ?-II

 je suis donc obligé de me rabattre sur l’étau et là il y a intérêt à s’appliquer et à être précautionneux….sinon le travail est vite salopé !!

 D’autant plus qu’il faut rigoureusement respecter les cotes prises sur la valise NELKA de notre Ami Guy MILLOT….

sinon ça ne ressemblera à rien et ça ne fonctionnera pas.

Et comment va Lise ?-II

 voilà déjà la forme vicieuse du support de tout le mécanisme.

Et comment va Lise ?-II

voilà déjà 3 supports de mécanismes de faits…

on ne se décourage pas et on continue….

le dessin en carton derrière est le projet de gabarit de perçage de la façade compte tenu des cotes relevées. 

Et comment va Lise ?-II

Le disque en plexi devra être serti sur un mandrin acier avec une vis de serrage pour tenir le condensateur ajustable… 

Et comment va Lise ?-II

Le moyeu du disque de plexi est équipé d’une petite vis de serrage sur le condensateur de 50Pf….

Et comment va Lise ?-II

voilà la pièce réalisée et en place pour essais sur un condensateur ajustable de 50Pf 

Et comment va Lise ?-II

les disques sont tracés sur une feuille du plexi de 1mm d’épaisseur chauffé à l’air chaud et refroidi  pressé entre deux blocs de plomb.

Et comment va Lise ?-II

 ensuite il s’agit de les percer au centre à 6mm diamètre de l’axe du condensateur….

Et comment va Lise ?-II

 si on s’arrête là, rien ne tournera rond….

il faut donc enfiler les 3 disques sur un boulon de 6mm serré avec un écrou.

Et comment va Lise ?-II

 le bloc de 3 disques est fixé sur le mandrin du tour  et l’outil parfaitement affûté va mettre les disques à la cote exacte.

Et comment va Lise ?-II

 un petit ébarbage s’impose pour se débarrasser des copeaux de plexi

Et comment va Lise ?-II

 et voilà la bête présentable avec son moyeu enfilé à force et collé à la colle cyanolite

Et comment va Lise ?-II

 ensuite je photographie sur ma photocopieuse un disque du bouton Stockli (paraset)avec ses graduations.

reprise sur le logiciel photofiltre, l’image est nettoyée , contrastée pour une meilleure lecture.

Ensuite je la récupère sur le logiciel Microsoft Publisher

qui permet d’agrandir ou diminuer afin de régler la taille du cadran au demi millimètre près….  j’en fais 3 copies et j’imprime sur une feuille d’autocollant blanc de chez Microapplication.

Et comment va Lise ?-II

 Le moment est venu de réaliser le système d’entrainement…

et là, les emm…..des commencent !

 l’axe du 1er plateau est percé d’un trou de 1,5mm

 c’est le 1er des 2 secrets qui m’ont fait CHERCHER pendant 15 jours !!!

Et comment va Lise ?-II

 le 2ème plateau est équipé d’une fente qui recevra une goupille allant dans le trou de 1,5mm percé dans l’axe de commande.

Et comment va Lise ?-II

 voilà le système d’entrainement…

qui n’a rien entraîné pendant 15 jours !!!

 c’est le 2ème secret qui m’a     emm…dé 15 jours!!

 en effet, pour entrainer le disque de plexi ou de métal, les 2 plateaux ne doivent pas être plats

 mais légèrement fraisés en biseau afin de ne pas porter à plat mais sur l’arête du disque à entrainer…..

Encore eût il fallu que je le susse…

(pas avec un  « c » s’il vous plait!)

Et comment va Lise ?-II

 voilà donc le mécanisme du diable qui m’a fait tant chercher.

Et comment va Lise ?-II

 ça y est , les mécanismes sont prêts, ils fonctionnent et je vais les fixer sous les façades en aluminium, dès qu’elles seront découpées

Ensuite j’enverrai tout à mes Compères pour qu’ils puissent travailler.

Mais ne croyez pas qu’en ce moment ils se reposent………

Alain de Limoges est en train de nous concocter plein de petites pièces de précisions grâce à son tour et à son imprimante 3D ce sera l’objet de mon prochain article.

Quant à l’Ami Jean Jacques, sous les tempêtes de neige de Narbonne….(peut être que je me trompe),  il nous fabrique les vrais faux condensateurs d’époque.

en effet les condensateurs vieillissent très mal et nous sommes obligés de mettre des neufs mais pas question de voir des composants modernes dans une radio historique…

donc il nous les habille en tailleur Chanel de l’époque avec des étiquettes de l’époque…

ce sera mon article suivant

Vous voyez qu’on ne va pas vous la lâcher tout de suite……

la souris bien sûr!


 Vous étiez persuadé que notre Ami Alain, F5RUJ  se la coulait douce en attendant sa façade et son boîtier ?

Que nenni !!

On vous avait enduit avec de l’erreur !

La preuve :

 Voilà le cordon d’alimentation avec les prises d’origine…..

Et comment va Lise ?-III

 …absolument introuvables maintenant…

 sauf aux ateliers RUJ and C°..

Vous allez voir

 2 coups de baguette magique, et quelques câlins à sa souris préférée…..

Et comment va Lise ?-III

 et Alain vous sort la belle prise BULGIN de derrière les fagots…

 Comme la vraie, en 2 parties assemblées par une petite vis centrale

Et comment va Lise ?-III
Et comment va Lise ?-III

 et voilà la bête fabriquée par Alain, expédiée par Alain……et arrivée chez Alain….l’Autre

 Et oui il va falloir dire Alain 1  et Alain2

Et comment va Lise ?-III
Et comment va Lise ?-III

 et il nous a fait aussi la prise de façade, on ne recule devant rien aux ateliers RUJ and C°

 la preuve, pendant que je sèche sur mes tables de  démultiplications,

il a aussi produit les cosses d’antenne, introuvables elles aussi.

Et comment va Lise ?-III

 la partie centrale est filetée bine entendu et entaillée pour recevoir le fil d’antenne

Et comment va Lise ?-III

Pour le bouton de serrage, il a fallu réveiller l’imprimante 3D qui croyait pouvoir se reposer après les prises compliquées…..

Et comment va Lise ?-III

 Et c’est pas fini….

il y a des collerettes à fabriquer en plexiglas 

Et comment va Lise ?-III

 elles aussi doivent être taraudées pour être solidaires de l’ensemble.

Et comment va Lise ?-III

 Ensuite il faut surfacer la partie haute et légèrement chanfréner le côté.

Et comment va Lise ?-IIILes boutons de serrage sont aussi issus d’un accouchement difficile avec l’imprimante 3D

Et comment va Lise ?-IIIMais enfin, le résultat est là, quand la finition au petit feutre blanc est terminée, il faut reconnaître que ça a de l’allure.

Et comment va Lise ?-III

voilà la série de 4 bornes d’antenne en place prête à s’ajuster à la façade.

Et comment va Lise ?-IIIaucun problème pour les contact, avec un peu d’astuce, Alain utilise tout simplement des cosses automobile dépourvue de leur gaine plastique faisant tache dans un appareil de 1941.

Et comment va Lise ?-III

Mais c’est pas tout, il s’attaque aussi au petit cadran de la fenêtre où on lit l’accord du récepteur.

après le surfaçage, Alain pratique une petite saignée dans le cadran à l’aide d’une lame de cutter, fixée sur le chariot de son tour; ainsi il est sûr d’être bien centré !

Et comment va Lise ?-III

et le résultat est là……

…chapeau bas, cher Ami Alain ça a le mérite d’exister …et en plus c’est beau.

On a envie d’être capable d’en faire autant.

Oui, mais il y en a un autre , Narbonne qui ne se tourne pas les pouces….

il a concocté pour nous des faux vrais condensateurs dans leur uniforme de l’époque

on vous expliquera ça dans le prochain article….

et il y a aussi André F6HSB  qui cogite pour la fabrication des transformateurs  ce qu’il sait faire depuis longtemps mais aussi à la fabrication des différentes selfs ce qui lui donne des boutons car sans informations précises ..c’est du sport !

Voilà pour aujourd’hui, les Ptits Bricoloups,

Bon courage et à la prochaine,

Les deux z’Alain, le Jean Jacques et le André,